mardi 14 mai 2013

Le problème des rotules

Pour compléter le chariot, il me faut aborder la question des rotules où vont s'accrocher les deux bras parallèles de mon imprimante 3D delta. Pour ne pas être dépendant de l'achat de rotules et pour proposer une alternative, je vais tenter une solution personnelle.

Pour commencer, j'ai découpé six petites platines dans de la tôle de récupération de 0,7 mm. Le trou de gauche n'est pas débouchant. Il s'agit d'un petit coup de poinçon qui servira de logement pour le pivot.



Ensuite, j'ai coupé trois entretoises de 10,7 mm dans un profilé aluminium de 10 mm x 2 mm.
Puis, j'ai percé dans chaque extrémité un trou de diamètre 1,5 mm et de 10 mm de profondeur.
Dans ces trous, je rentre à force un morceau de câble électrique en cuivre de 1,5 mm de diamètre et de 12 mm de long et légèrement tordu pour qu'il ne puisse pas bouger dans son logement. L'extrémité de cet axe est arrondie pour bien s'adapter à la platine.



Les deux platines sont fixées au chariot avec des vis à tôle de 12 mm (pensez à percer des avant-trous).



Enfin, les platines sont tordues légèrement pour ajuster l'écartement. Ainsi, on assure un bon serrage de l'entretoise et on supprime le jeu tout en permettant la libre rotation de l'axe.



Le chariot a un poids de 95 g, ce qui je l'espère n'est pas très lourd.



Et voici le chariot coulissant sur ses rails, je suis satisfait du roulage du chariot. Il n'y a pas de point dur et je n'ai pas de flottement. C'est un résultat encourageant pour la suite.     



Maintenant, il me faut réfléchir à la manière d’entraîner le chariot avec le moteur pas à pas.