dimanche 8 décembre 2013

Un extrudeur ultra léger


Je vais entamer une série de billets sur mes tentatives pour concevoir une tête d'extrusion ultra légère pour ma delta.


 L'objectif est de construire un extrudeur le plus léger possible pour pouvoir entraîner un fil de PLA de 3 mm  en prise directe avec le moteur. L’intérêt est d'éviter l'utilisation d'un "Bowden" et de simplifier la construction de l'extrudeur.

La démarche est particulièrement hasardeuse, donc je ne vais pas présenter mes expérimentations sous forme de tutoriel. Je vais me contenter de vous présenter mes progrès et mes échecs éventuels au fur et à mesure de la construction.      

L'extrudeur s'articule autour de cette pièce en aluminium de 80 mm de long. Elle va servir de support moteur, de guide fil, de support de tête-chaude, de support de ressort et peut-être de dissipateur thermique. je vais l'appeler provisoirement "support principal"  



J'ai utilisé un profilé aluminium en L de 25 mm par 10 mm. 



Voici (en éclaté) les pièces de la partie "entrainement" de l'extrudeur.



J'utilise deux micro-roulements à bride d'un diamètre intérieur de 8 mm et de diamètre extérieur de 12 mm. Je les ai récupérés sur un vieux photocopieur donc je ne peux pas vous indiquer un fournisseur. 



Les deux roulements sont montés sur un axe de 8 mm serti sur le support principal. Une gorge permet de loger une bague d’arrêt. 



L'astuce est que les deux roulements ne sont pas serrés l'un contre l'autre. Un espace vide (d'un millimètre environ) crée une petite gorge qui guide le fil de PLA. 



Le moteur n'est contraint dans ses mouvements que par un boulon qui sert de pivot pour articuler le pincement du fil de PLA. Un autre boulon permet de fixer sur le moteur le ressort et le guide-fil. 
Un écrou supplémentaire sur la tige filetée permet le réglage du ressort.



Voici l'extrudeur posé provisoirement sur la nacelle. Je n'ai pas encore défini le mode de fixation. 
Je précise que c'est uniquement le support principal qui sera solidarisé avec l'effecteur et non le moteur. 
L’entraîneur pèse 220 g avec le moteur. Les rotules magnétiques n'ont aucun mal à supporter ce poids.



Maintenant, je dois plancher sur la partie chauffante de l'extrudeur.